Royaume-Uni : le fléau de l'esclavage moderne

De l'autre côté de la Manche, les autorités ont décidé d'alerter la population sur un phénomène grandissant : l'esclavage moderne. Reportage.

france 2

Arrêter les trafiquants d'êtres humains, une mission prioritaire pour la police en Grande-Bretagne. 13 000 personnes seraient victimes d'esclavage moderne en Angleterre, forcées de travailler gratuitement. Parfois, leur cauchemar vire au drame. Sophie Lionnet, âgée de 21 ans, était Française, installée à Londres comme jeune fille au pair, enfermée par une famille qui l'exploitait sans la payer. Son corps a été retrouvé calciné à l'arrière de leur maison.

Plus de 2 000 plaintes en 2017

Des tragédies contre lesquelles une association rencontrée par France 2 a décidé de se battre. Il est cinq heures du matin, des bénévoles tentent de se faire discrets. Leur mission : exfiltrer une famille de Polonais contrainte de vivre dans une toute petite pièce avec leurs deux enfants, visiblement terrifiés. Chaque jour les trafiquants venaient chercher les parents pour les obliger à travailler gratuitement. Des employeurs qui en plus leur confisquaient les aides sociales qu'ils touchaient pour leurs enfants. Pour sensibiliser les Britanniques à cette question, les autorités ont diffusé des clips sur lesquels on voit des femmes et des hommes travailleurs forcés, des adolescentes prostituées, le tout en plein coeur du Royaume-Uni. Les chiffres sont alarmants. Les affaires d'esclavage ont triplé en deux ans, avec plus de 2 000 plaintes en 2017.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des jeunes filles au pair et des membres de la famille de Sophie Lionnet manifestent, le 8 octobre 2017 à Londres, après son meurtre
Des jeunes filles au pair et des membres de la famille de Sophie Lionnet manifestent, le 8 octobre 2017 à Londres, après son meurtre (NIKLAS HALLE'N / AFP)