Royaume-Uni : l'économie britannique au ralenti à cause des cas contacts et des quarantaines

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Royaume-Uni : l'économie britannique au ralenti à cause des cas contacts et des quarantaines
franceinfo
Article rédigé par
A.-C. Hinet - franceinfo
France Télévisions

Au Royaume-Uni, les contaminations sont en forte hausse, ce qui entraîne une augmentation des cas contacts et des quarantaines. En conséquence, dans certains secteurs, le personnel tend à manquer.

Outre-Manche, le nombre de contaminations est en nette hausse. Sur les applications sanitaires, les "pings", ces notifications pour prévenir une personne qu'elle est par exemple cas contact, sont en constante augmentation. "C'est en quelque sorte une épidémie dans l'épidémie. L'explosion des contaminations ces dernières semaines au Royaume-Uni, a entraîné une explosion des cas contacts et des quarantaines. Il y a eu plus de 600 000 notifications, des pings, en moins d'une semaine", relate d'Anne-Charlotte Hinet, correspondante à Londres (Royaume-Uni).

Rayons vides, métros interrompus, pénurie d'essence

Alors beaucoup d'employés sont à l'isolement et ne peuvent aller travailler pendant dix jours. "Cela commence à paralyser l'activité du pays et menace la relance économique, poursuit la journaliste. Certains rayons de supermarché sont vides, car ils ne sont pas approvisionnés. Des lignes de métro sont interrompues faute de personnel. Il y a parfois une pénurie d'essence. Dans certains secteurs, jusqu'à 25% du personnel manque à l'appel." La situation est préoccupante et Boris Johnson, lui-même à l'isolement, "a été obligé de s'excuser et a promis que certaines professions essentielles seraient exceptées". Le gouvernement exhorte les Britanniques à ne pas supprimer l'application, car c'est un outil essentiel dans la lutte contre le Covid-19.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Royaume-Uni

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.