Cet article date de plus d'un an.

Royaume-Uni : Boris Johnson et sa fiancée Carrie Symonds annoncent la naissance de leur fils

L'enfant, "en bonne santé", est né mercredi matin, à Londres, deux jours après le retour du Premier ministre britannique à la tête du gouvernement.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Boris Johnson et sa fiancée Carrie Symonds quittent l'abbaye de Westminster, à Londres (Royaume-Uni), le 9 mars 2020. (TOLGA AKMEN / AFP)

C'est un mois d'avril qu'il n'est pas prêt d'oublier. Le Premier ministre britannique Boris Johnson est devenu père, mercredi 29 avril, d'un "petit garçon en bonne santé", né dans un hôpital de Londres dans la matinée. La mère, sa fiancée Carrie Symonds, âgée de 32 ans, se porte très bien, selon le porte-parole du couple, cité par l'agence britannique Press Association.

Un mois après avoir été testé positif au Covid-19, et deux semaines après sa sortie de l'hôpital – où il avait été placé en soins intensifs –, le Premier ministre de 55 ans a fait son retour dimanche 26 avril au 10 Downing Street. La courbe de l'épidémie de coronavirus "commence à s'inverser" au Royaume-Uni, avait-il déclaré pour sa réapparition devant les caméras lundi.

C'est le premier enfant de Carrie Symonds, qui a elle-même souffert des symptômes du Covid-19, et de Boris Johnson. Mais le Premier ministre britannique a déjà plusieurs descendants. Ce "petit garçon" pourrait même être son septième ou huitième enfant – le dirigeant conservateur ayant toujours refusé de s'exprimer sur le sujet, comme le relevait The Independent (en anglais) en novembre 2019.



Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Royaume-Uni

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.