Mort du prince Philip : "C'était le protecteur de la reine", selon Stéphane Bern

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Mort du prince Philip : "C'était le protecteur de la Reine", selon Stéphane Bern
France 2
Article rédigé par
Stéphane Bern - France 2
France Télévisions

Le prince Philip est mort à l'âge de 99 ans, vendredi 9 avril. L'animateur et spécialiste de la familles royale, Stéphane Bern, était sur le plateau du 20 Heures pour apporter son éclairage sur la vie du duc d'Edimbourg. 

Le prince Philip, époux de la reine Elizabeth II d'Angleterre, s'est éteint ce vendredi 9 avril, à l'âge de 99 ans. "C'était, au fond, le protecteur de la reine. L'homme qui avait accepté, par amour, d'abdiquer sa propre personnalité, et Dieu sait qu'il en avait une qui était forte, il était assez autoritaire. La reine était le chef de l'État, et chef du Commonwealth, et lui était le chef de la famille", explique l'animateur et spécialiste de la famille royale britannique Stéphane Bern, sur le plateau du 20 Heures. 

Un prince "très affectueux"

Stéphane Bern précise également qu'en 1953, lors du couronnement de la reine, le prince Philip lui a prêté serment. "Il lui a dit qu'il serait son homme lige et son fidèle vassal", poursuit le spécialiste. "C'est une équipe, il la décontractait. Il faisait : 'Allez, petite saucisse, on va y aller'. Ou il l'appelait Lilibeth", ajoute Stéphane Bern, qui appuie sur le côté "très affectueux" du duc d'Edimbourg. Enfin, sur la relation de ce dernier avec son fils, le prince Charles, Stéphane Bern affirme que le prince Philip le trouvait "trop romantique" et "trop sensible". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.