Accusations de Meghan et Harry : la famille royale britannique n'est "pas raciste", défend le prince William

Le prince a précisé qu'il n'avait pas parlé à son frère depuis la diffusion de l'interview explosive, diffusée dimanche, mais qu'il comptait le faire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le prince William et sa femme Kate discutent avec des enseignants et des professionnels de santé, le 11 mars 2021, dans une école de Londres (Royaume-Uni). (JUSTIN TALLIS / AFP)

La couronne défend son honneur. La famille royale britannique n'est "pas raciste", a assuré le prince William, jeudi 11 mars, après que son frère Harry a rapporté des conversations au sein de la famille sur la couleur de peau d'Archie, le fils qu'il a eu avec Meghan Markle, une Américaine métisse. 

"Nous ne sommes pas du tout une famille raciste", a déclaré le prétendant au trône, en marge d'une visite d'école à Londres. Il a précisé qu'il n'avait pas parlé à son frère depuis la diffusion de l'interview explosive dimanche, mais qu'il comptait le faire. Dans un entretien diffusé dimanche aux Etats-Unis, Harry et Meghan ont rapporté des conversations de la part d'un membre non nommé de la famille royale sur la couleur de peau qu'aurait leur fils Archie (aujourd'hui âgé de 22 mois) à la naissance.

Ces accusations ont relancé un débat vif au Royaume-Uni, alimenté par les manifestations Black Lives Matter l'an dernier. Elizabeth II a réagi, mardi, en disant prendre "très au sérieux" les accusations de racisme, qu'elle s'est engagée à traiter "en privé". Les "souvenirs peuvent varier", a-t-elle ajouté, semblant montrer qu'elle ne prend pas ces déclarations pour argent comptant.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.