La reine Elizabeth II annonce un accord avec Harry et Meghan, qui abandonneront leurs titres royaux "au printemps"

Comme prévu, le prince Harry et son épouse renoncent à leur titre d'altesse royale. Ils ne recevront plus non plus de fonds publics et rembourseront les travaux de leur demeure britannique, a annoncé samedi le palais de Buckingham.

La reine Elizabeth II, Meghan Markle et le prince Harry le 10 juillet 2018, à Londres, lors d\'une cérémonie pour le centenaire de la Royal Air Force.
La reine Elizabeth II, Meghan Markle et le prince Harry le 10 juillet 2018, à Londres, lors d'une cérémonie pour le centenaire de la Royal Air Force. (TOLGA AKMEN / AFP)

Cette fois, le communiqué est mutuel : la reine Elizabeth II d'Angleterre et les époux Harry et Meghan ont trouvé et rendu public, samedi 18 janvier, un accord sur les modalités de la prise de distance de ces derniers de la famille royale, annoncée avec fracas le 9 janvier. "Les Sussexes n'utiliseront plus leur titre d'altesse royale étant donné qu'ils ne sont plus des membres actifs de la famille royale, écrit notamment Buckingham Palace.

Le prince Harry et son épouse Meghan Markle renoncent bien à leur rôle au sein de la monarchie britannique et "ne recevront plus de fonds publics", indique le communiqué. Ils ont également "exprimé le souhait" de rembourser le coût de la rénovation de Frogmore Cottage, qui restera leur demeure au Royaume-Uni. Selon la BBC, les travaux avaient coûté 2,4 millions de livres (2,8 millions d'euros) aux contribuables britanniques. Le communiqué ne fait en revanche "aucun commentaire" sur la sécurité du couple, et qui la financera.

Un mot pour Meghan, cible des médias

Leur nouveau statut sera effectif "au printemps 2020". "S'ils ne peuvent plus formellement représenter la Reine, les Sussexes ont assuré qu'ils continueraient de se respecter les valeurs de Sa Majesté" en toutes circonstances, affirme le communiqué de Buckingham Palace.

Celui-ci s'accompagne d'une déclaration de la Reine. "Harry, Meghan et Archie seront toujours des membres très aimés de ma famille", écrit Elizabeth II, qui dit également "reconnaître" les difficultés vécues par le couple en raison de l'examen scrupuleux de leurs faits et gestes, même si elle ne mentionne pas explicitement les tabloïds.

Enfin, elle a un mot pour l'épouse du prince Harry, devenue une cible des médias britanniques : la reine Elizabeth II se dit "particulièrement fière de la façon dont Meghan est si rapidement devenue une membre de la famille".