L'Union européenne et le Royaume-Uni ont trouvé un accord

L'accord a été conclu après 30 heures de négociation. Les tractations ne sont pas terminées pour autant puisqu'un référendum aura lieu le 23 juin prochain.

FRANCE 3

Vendredi soir, David Cameron avait un sourire de satisfaction au coin des lèvres. Le Premier ministre anglais peut enfin annoncer qu'il a réussi à arracher à l'Europe un statut spécial pour son pays. Désormais, David Cameron fera ouvertement campagne pour rester membre de l'Union européenne. "Dans un monde incertain, est-ce vraiment le moment de faire peser de nouveaux risques sur notre nation et notre pays ? Je ne crois pas que cela soit bon pour la Grande-Bretagne. Je pense que nous serons plus forts et plus en sécurité à l'intérieur de cette Europe réformée", a commenté le Premier ministre anglais.

Les eurosceptiques se réunissent

Déjà hors de l'espace Schengen et de la zone euro, le Royaume-Uni renforce son statut dérogatoire. Il sera exempté de l'objectif d'intégration politique, il n'accordera plus les mêmes droits aux salariés nouvellement arrivés, il aura un droit de regard en matière de régulation financière et bancaire. Vendredi soir, à l'heure où Bruxelles trouvait un accord, les eurosceptiques tenaient meeting en vue du référendum sur le maintien dans l'Union Européenne. Ce samedi matin, David Cameron a reçu ses ministres pour un conseil exceptionnel. Il va devoir convaincre une majorité de ses concitoyens que leur avenir est européen.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre britannique, David Cameron, quitte Bruxelles après un sommet européen, le 19 février 2016. 
Le Premier ministre britannique, David Cameron, quitte Bruxelles après un sommet européen, le 19 février 2016.  (MAXPPP)