Intelligence artificielle : un robot renvoyé pour inefficacité

À Édimbourg, en Écosse, le premier robot salarié a été renvoyé car il n'était pas assez performant.

Cette vidéo n'est plus disponible

Fabio était arrivé sans bruit, du haut de son 1,20 m et de ses 27 kilos, déambulant dans un supermarché écossais. Pour son premier jour de travail, le robot avait intrigué les clients, un peu inquiété les employés, et fait totalement craquer Luisa et Elena, les deux soeurs propriétaires du supermarché.

Incapable d'avoir une conversation

Les deux soeurs ont voulu tenter l'expérience et embaucher Fabio, prêté par l'université d'Édimbourg, et voir ce qu'il pourrait apporter comme service supplémentaire aux clients. Les employés du magasin ne voyaient pas forcément d'un bon oeil l'arrivée de ce concurrent toujours de bonne humeur et qui ne demandait pas de salaire. Pourtant, très vite, la surprise a laissé place aux premières déceptions. Fabio doit renseigner les clients, mais ses conseils ne sont pas forcément utiles car les robots ne peuvent pas encore avoir une conversation avec un humain. Après une semaine, Fabio a donc été renvoyé.   




Le JT
Les autres sujets du JT
Le robot Fabio.
Le robot Fabio. (DIGITAL TRENDS)