Attentat de Manchester : le village de Tarleton pleure deux jeunes victimes

Deux habitantes de ce village du nord de Manchester ont trouvé la mort lundi 22 mai dans l’attentat qui a suivi le concert d’Ariana Grande. Georgina Callander, 18 ans, et Saffie Rose Roussos, 8 ans, la plus jeune victime.

FRANCE 2

Tarleton, au nord de Manchester, pleure ses enfants victimes de l’attentat du 22 mai. Tout un village uni dans le silence et la douleur. Devant l’un des supermarchés, les proches et collègues de Georgina Callander se sont rassemblés. Elle y travaillait comme vendeuse, elle n’avait que 18 ans. "C’est juste horrible, se désole une personne présente, en larmes. Dans quel monde on vit ?" "Je connais ses parents, explique une autre. C’est terrible, un si petit village avec deux victimes."

Saffie Rose, la plus jeune victime

Car Tarleton compte aussi une autre victime, Saffie Rose Roussos, 8 ans, la plus jeune de l’attentat. Elle étudiait dans une école du village, où s’amassent désormais fleurs et peluches en sa mémoire. Une tragédie pour cette ville de 8 000 habitants. "Nos enfants sont allés à la même école que la petite Saffie Rose, explique une habitante. On se dit que ça aurait pu être notre petite fille. On n’a jamais connu une épreuve aussi terrible dans notre communauté." Une minute de silence pour Georgina Callandar et Saffie Rose Roussos, et surtout pour soutenir leurs familles. La mère de la petite fille est toujours hospitalisée dans un état grave.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des fleurs déposée sur Albert Square, à Manchester, le 24 mai 2017, en hommage aux victimes de l\'attentat de la Manchester Arena.
Des fleurs déposée sur Albert Square, à Manchester, le 24 mai 2017, en hommage aux victimes de l'attentat de la Manchester Arena. (PETER NICHOLLS / REUTERS)