Attentat à Manchester : qui sont les quatorze premières victimes identifiées ?

Leurs noms sont donnés par la presse britannique au lendemain de l'attaque qui a fait au moins 22 morts et une soixantaine de blessés, dont de nombreux enfants et adolescents.

Une peluche et un bouquet de fleurs ont été déposés au sol, le 23 mai 2017, près du lieu de l\'attentat perpétré à Manchester, la veille. 
Une peluche et un bouquet de fleurs ont été déposés au sol, le 23 mai 2017, près du lieu de l'attentat perpétré à Manchester, la veille.  (OLI SCARFF / AFP)

Des enfants, des adolescents, des parents… Parmi le public venu assister, lundi 22 mai, au concert de la pop star Ariana Grande, à Manchester, au moins 22 personnes ont trouvé la mort et une soixantaine ont été blessées dans l'attentat survenu à la fin du spectacle. Quelques heures après le drame, les proches des treize premières victimes identifiées s'expriment dans les médias britanniques et sur les réseaux sociaux. 

>> Attentat à Manchester : suivez notre direct

Georgina Callander, 18 ans

Au lendemain de l'attentat, le Runshaw College, un établissement scolaire du Lancashire, a annoncé "avec une immense tristesse qu'une des victimes [y] étudiait". Agée de 18 ans, Georgina Callander était étudiante en deuxième année dans le secteur sanitaire et social. "Nos sincères sympathies, pensées et prières vont à tous les amis de Georgina, à sa famille et à tous ceux qui sont affectés par cette disparition", indique le communiqué. Sur les réseaux sociaux, l'adolescente publiait de nombreuses photos des stars qu'elle allait voir en concert, y compris Ariana Grande, avec qui elle avait posé en juin 2015.   

Saffie Rose Roussos, 8 ans

La deuxième victime identifiée est une fillette de 8 ans, Saffie Rose Roussos. Selon The Guardian, elle assistait au concert avec sa mère Lisa et sa sœur Ashlee Bromwich, toutes deux retrouvées plus tard dans des hôpitaux différents. "Saffie était une belle petite fille dans tous les sens du terme, a réagi le directeur de son école. Tout le monde l'appréciait et se souvient de sa gentillesse. Saffie était calme, modeste et créative", a-t-il ajouté, évoquant un "choc énorme".  

Olivia Campbell, 15 ans

Cette adolescente faisait partie des personnes portées disparues après l'attentat. Sa mère a malheureusement confirmé sur Facebook la mort de sa "chère et précieuse fille magnifique""Chante avec les anges et continue à sourire, maman t'aime tellement", ajoute Charlotte Campbell. Olivia, qui fréquentait l'école secondaire Tottington, à Bury, une petite ville située au nord de Manchester, était avec son ami Adam Lawler, qui a été retrouvé à l'hôpital.

John Atkinson, 26 ans

Dans l'après-midi de mardi, le Manchester Evening News s'est fait l'écho de la mort d'un jeune homme de 26 ans, John Atkinson, tandis que les messages d'hommage abondent sur son compte Facebook, décrivant "un jeune homme fantastique". Comme Olivia Campbell, il était originaire de Bury.

Angelika et Marcin Klis, 40 et 42 ans

Ce couple originaire de Pologne attendait ses deux filles à la sortie du concert. Leur mort a été confirmée par le ministre des Affaires étrangères polonais, Witold Waszczykowski, mercredi. "Leurs filles sont saines et sauves", a-t-il précisé à la radio RMF FM.

L'une de leurs filles, étudiante à l'université de York, avait lancé un appel à l'aide sur Facebook pour retrouver ses parents après l'attaque. Selon le Telegraph, Marcin Klis était chauffeur de taxi à York.

Alison Howe, 45 ans, et Lisa Lees, 47 ans

Ces deux mères de famille de Royton, une petite ville au nord de Manchester, attendaient leurs filles de 15 ans à la sortie du concert quand l'explosion s'est produite. Leur décès a été confirmé par plusieurs médias, dont le Guardian. Selon le Manchester Evening News, les filles sont sauves. 

Un membre de la famille d'Alison Howe, morte à 45 ans, écrit sur Facebook, mardi : "Ils ont pris une belle maman attentionnée." Toujours sur le réseau social, le frère de Lisa Lees, 47 ans, poste ce message : "Pour ceux qui ne savaient pas, Lisa est partie, mais on ne l'oubliera jamais. Je t'aime Lisa, tu vas tant me manquer."

Kelly Brewster, 32 ans

Cette employée de bureau a été tuée dans l'explosion après avoir assisté au concert avec sa sœur et sa nièce de 11 ans. Selon des membres de sa famille cités par le Guardian, Kelly Brewster est morte en les protégeant. Elles ont malgré tout été toutes les deux grièvement blessées. C'est le petit ami de Kelly Brewster, Ian Winslow, qui a annoncé sa mort sur Facebook. "Kelly n'avait jamais été aussi heureuse et nous avions tellement de projets ensemble. Ma fille Phoebe va être absolument dévastée, comme nous tous." Ian Winslow, déjà père d'une fille de 7 ans, était en couple avec Kelly depuis trois ans et ils essayaient d'avoir un bébé.

Nell Jones, 14 ans

La mort de l'adolescente de 14 ans a été confirmée par la police, a annoncé son collège dans un communiqué, publié par le Manchester Evening News. Originaire de Goostrey, à 45 km au sud de Manchester, Nell Jones assistait au concert d'Ariana Grande avec son amie Freya Lewis. Grièvement blessée dans l'explosion, cette dernière se trouve dans un état stable après plus de dix heures d'opération, ont annoncé ses parents.

"Nous sommes dévastés par la disparition de Nell", a écrit son collège, précisant qu'elle "était une élève brillante et populaire". "Elle était toujours souriante et positive. Son groupe d'étude était constitué depuis le début du collège. Ils ont perdu une sœur, pas juste une camarade de classe", a déclaré un enseignant qui encadre sa classe de quatrième. "La famille de Nell est dévastée et demande à pouvoir faire son deuil dans le respect de sa vie privée", a poursuivi le directeur de l'établissement.  

Martyn Hett, 29 ans

Mort dans l'explosion de la bombe, Martyn Hett avait tweeté quelques minutes plus tôt, depuis le bar de la salle de concert. Chargé de relations publiques âgé de 29 ans, il s'était fait un petit nom à la télévision et sur les réseaux sociaux. Avec son compagnon, Russell Hayward, il avait participé (et remporté) l'émission de télé-réalité "Come Dine With Me", version anglaise d'"Un dîner presque parfait", ainsi qu'à l'émission "Tattoo Fixer", "dans laquelle il avait charmé le pays avec son tatouage d'un personnage de Coronation Street [le "Plus belle la vie" britannique]," raconte The Telegraph.  Selon le quotidien, ce jeune homme extraverti, présenté par ses amis comme "quelqu'un qui vivait pleinement, qui avait confiance en lui", s'apprêtait à réaliser son rêve en partant dès le lendemain du concert pour un voyage de deux mois aux Etats-Unis.

Son compagnon a fait part de sa disparition sur Twitter : "Nous avons appris la nuit dernière que notre merveilleux, iconique et beau Martyn n'avait pas survécu." 

Michelle Kiss (âge non précisé)

Selon The Telegraph, Michelle Kiss s'était rendue au concert d'Ariana Grande avec ses deux filles, dont au moins une est en bonne santé, tandis que l'autre serait à l'hôpital, selon les informations recueillies par le quotidien sur les réseaux sociaux. "Les filles sont à fond, prêtes pour Ariana", avait indiqué la maman sur Facebook. 

Jane Tweddle-Taylor, 51 ans

Venue de Blackpool, une ville côtière au nord de Manchester, Jane Tweddle-Taylor est morte alors qu'elle attendait la fille d'une amie qu'elle était venue récupérer à la fin du concert. Mère de trois enfants, cette réceptionniste dans une école de Blackpool était accompagnée d'une amie et de ses enfants, qui ont tous survécu à l'attaque, rapporte la BBC. "Une de mes filles m'a appelé pour me dire que sa mère avait disparu et qu'il y avait eu une explosion", a raconté son mari, Mark Taylor, qui était en déplacement professionnel à Londres au moment du drame. 

Cité par le site de la chaîne, la directrice de l'établissement qui employait Jane Tweddle-Taylor a évoqué une personne "irremplaçable", "pétillante, gentille, accueillante, drôle, généreuse… la liste est longue".

Sorrell Leczkowski, 14 ans

Originaire de Leeds, Sorrell Leczkowski était avec sa mère et sa grand-mère, toutes deux hospitalisées, quand la bombe a explosé. Elles attendaient toutes les trois la sœur de Sorrell, qu'elles étaient venues chercher à la fin du concert d'Ariana Grande, a rapporté la BBC. La sœur de Sorrell est quand à elle sortie saine et sauve du  Manchester Arena. La tante de l'adolescente a demandé aux internautes de venir en aide à la famille, via une campagne de collecte de fonds.

De nombreux blessés graves, dont des enfants de moins de 16 ans

Parmi les victimes figurent encore au moins douze mineurs de moins de 16 ans, pris en charge, dans un état grave, au Royal Manchester Hospital, a indiqué David Radcliffe, directeur médical des services d'ambulances de la ville, lors d'une conférence de presse. Il a ajouté qu'un nombre indéterminé d'autres mineurs de moins de 16 ans avaient été hospitalisés lundi soir dans d'autres établissements. Enfin, "des personnes se trouvent en soins intensifs" avec "des blessures terribles", a-t-il précisé.