Eurozapping : aide de l’Espagne, Boris Johnson en Inde

Publié Mis à jour
Eurozapping : aide de l’Espagne à l'Ukraine, Boris Johnson en Inde
FRANCEINFO
Article rédigé par
G. Dehlinger, C. Gindre - franceinfo
France Télévisions

Comme chaque soir, le 23h fait un tour de l'actualité diffusée par les chaînes européennes de télévision. C’est l’Eurozapping du jeudi 21 avril.

Le Premier ministre Espagnol Pedro Sanchez, accompagné de son homologue danoise Mette Frederiksen, s’est rendu en Ukraine pour constater les bombardements russes. Il est venu rencontrer le président ukrainien et n’est pas arrivé les mains vides. "Un navire de la marine espagnole, l’Isabel, a quitté aujourd’hui l’Espagne à destination de la Pologne, chargé de 200 tonnes de munitions modernes et d’autre matériel", a ainsi déclaré Pedro Sanchez. Jamais l’Espagne n’avait envoyé autant d’armes. Le pays débloque également 31 millions d’euros d’aide humanitaire. Un record historique. 

Il est en Inde et défend l’économie britannique, au moment où le Parlement britannique lance une enquête qui pourrait lui coûter sa place. Boris Johnson a-t-il menti lorsqu’il a enfreint les règles du confinement ? Le Premier ministre s’est excusé et fait profil bas. "Si l'opposition veut se concentrer là-dessus c'est très bien. Mais je pense qu'il faut attendre les conclusions de l’enquête policière", a-t-il-déclaré. Ces deux enquêtes pourraient sceller sa démission.

Grève des airs chez Ryanair

En Belgique, bloqués à Bruxelles ou à Charleroi, les employés belges de Ryanair ont décidé de débrayer trois jours. "On veut que le personnel reçoive tous les mois au moins le salaire minimum. On veut de l'eau à bord des avions, on nous dit ‘non ce n’est pas possible, ça va coûter beaucoup trop cher'", s’insurge Didier Lebbe, responsable syndical pour le secteur aéronautique. Du côté de Ryanair, voici le message envoyé aux voyageurs : "Soyez sûrs que la dernière chose que souhaite Ryanair est de voir nos clients perturbés par cette grève totalement inutile." Le mouvement pourrait toucher d’autres pays. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.