Cet article date de plus de deux ans.

Ryanair : un avion forcé à atterrir en Biélorussie

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Ryanair : un avion forcé à atterrir en Biélorussie
Ryanair : un avion forcé à atterrir en Biélorussie Ryanair : un avion forcé à atterrir en Biélorussie (Franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - J.Frayssinet, E.Pelletier
France Télévisions

Un avion de la compagnie Ryanair a été dérouté par la Biélorussie dimanche 23 mai. Cela serait une manière de tenter d’interpeller Roman Protasevitch, un opposant au pouvoir biélorusse. Une action dénoncée par le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

Le Boeing 737 de la compagnie Ryanair a connu un voyage mouvementé dimanche 23 mai. Après avoir décollé de l’aéroport d’Athènes (Grèce), il se dirigeait en direction de Vilnius (Lituanie). Un trajet qui a été modifié lorsque l’équipage a reçu l’ordre de se dérouter de la part des autorités biélorusses. Ces dernières ont évoqué une alerte à la bombe et un avion de chasse a escorté le Boeing jusqu’à Minsk en Biélorussie.

Une manière d’interpeller un opposant ?

À bord de l’avion se trouvait Roman Protasevitch, un journaliste opposé au pouvoir en place en Biélorussie. Proche du militant, le journaliste franco-biélorusse Andreï Vaivovitch confie qu’un homme russophone aurait approché Roman Protasevitch et même tenté de "filmer son passeport. Cette personne-là était également à bord". Le ministre français des Affaires étrangères a estimé que "le détournement par les autorités biélorusses d’un vol de Ryanair est inacceptable. (…) Tous les passagers de ce vol, dont les opposants biélorusses éventuels, doivent être autorisés sans délai à quitter la Biélorussie".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.