Diplomatie : le ton monte entre le Royaume-Uni et la Russie

En direct de Londres (Royaume-Uni), Loïc de La Mornais se trouve devant la Chambre des communes où la Première ministre a réuni son conseil de sécurité ce 14 mars pour décider des sanctions à appliquer à la Russie des suites de l'empoisonnement d'un ancien espion.

Voir la vidéo

Le ton monte entre le Royaume-Uni et la Russie. Pour Theresa May, Moscou est "très probablement responsable" de l'empoisonnement de l'ancien espion Sergueï Skripal. "La Russie avait jusqu'à hier soir minuit pour fournir des explications. Des explications qui ne sont pas arrivées ou ont été insatisfaisantes selon Londres. Ce matin, Theresa May a réuni son conseil de défense avec tous ses ministres. Elle a pris des décisions de représailles", rapporte Loïc de La Mornais direct de Londres.

Plusieurs sanctions envisageables

Theresa May devrait venir exposer les représailles prévues par le gouvernement aux députés britanniques dans la journée ce 14 mars. "Quelles pourraient être ces sanctions ? Très certainement des expulsions de diplomates russes, cela semble acté. Theresa May a aussi convoqué le Conseil de sécurité des Nations Unies. Autre sanction possible, une fermeture de la chaîne de télévision russe Russia Today, un boycott du mondial de football cet été. Autre piste probable, des sanctions financières et économiques", explique le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Theresa May, devant le Parlement britannique, le 12 mars 2018.
Theresa May, devant le Parlement britannique, le 12 mars 2018. (HO / PRU / AFP)