Le fléau des couteaux à Londres : quatre chiffres pour comprendre le phénomène

Alors que les agressions au couteau sont en augmentation à Londres, au Royaume-Uni, les forces de police tentent de lutter contre le phénomène par le biais de l'opération Sceptre.

Voir la vidéo
FRANCEINFO

En 2016 à Londres, les attaques au couteau ont augmenté de 24%. Les jeunes sont les plus touchés : 49 tués chez les moins de 25 ans en 2016. Pour endiguer le phénomène, les autorités britanniques participant à l'opération "Sceptre" tentent notamment d'empêcher les mineurs d'acheter des armes blanches sur la toile, en obligeant ceux qui achètent des couteaux en ligne à venir chercher le colis en personne.En une semaine à peine, près de 300 couteaux ont été confisqués.

285 000 euros débloqués par le maire de Londres

La police de proximité a vu son budget diminuer ces dernières années. Le maire de Londres, Sadiq Khan, a débloqué 285 000 euros pour faciliter l'action de l'opération Sceptre. En cas de récidive pour porte d'arme, un individu peut alors être condamné à de la prison. Selon la police, un porteur d'arme sur quatre fait partie d'un gang.

Un enquêteur examine des couteaux après l\'arrestation d\'un homme près du Parlement de Westminster à Londres, le 27 avril 2017. 
Un enquêteur examine des couteaux après l'arrestation d'un homme près du Parlement de Westminster à Londres, le 27 avril 2017.  (JUSTIN TALLIS / AFP)