Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Un couple de migrants syriens raconte comment il a perdu ses quatre filles en mer

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
MARTINE LAROCHE-JOUBERT et DOMINIQUE BONNET – FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Hassan Youssef Wahid et son épouse ont fui la Syrie en guerre avec leurs quatre filles. Dans la nuit du 11 octobre 2013, leurs bateaux surchargés ont sombré. Les filles, séparées de leurs parents par les passeurs, ont disparu.

Des milliers de migrants meurent chaque année en tentant de gagner l’Europe via la Méditerranée dans des embarcations de fortune. Ceux qui en réchappent ont souvent perdu des proches. Les hommes et les femmes qui ont vécu ces drames sont souvent sans visage. France 2 a recueilli le témoignage d'Hassan Youssef Wahid, un médecin syrien, et de son épouse. Ils ont perdu leurs quatre fillettes dans un naufrage.

"Je criais comme un fou"

Hassan Youssef Wahid a fui la Syrie en guerre avec sa famille. Dans la nuit du 11 octobre 2013, des chalutiers surchargés qui transportaient des migrants ont sombré. Les quatre petites filles, séparées de leurs parents par les passeurs, ont disparu dans la mer lorsque leur bateau a chaviré. Leur père n'a pas pu les sauver. "Je criais comme un fou, je les appelais de toutes mes forces", raconte-t-il. Réfugié en Suisse, le couple tente comme il peut de combler ce vide terrible.

Depuis octobre 2013, rappelle le Haut-commissariat aux réfugiés de l'ONU, 150 000 personnes ont été secourues par les unités navales de "Mare Nostrum", l'opération militaire et maritime italienne, dont la fin a été récemment annoncée par Rome. A l'inverse, quelque 4 000 personnes ont perdu la vie durant la même période.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Syrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.