Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Syrie : une réaction occidentale arbitrée "au cours des jours qui viennent", dit Fabius

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
EUROPE 1
Article rédigé par
France Télévisions

Le ministre des Affaires étrangères estime qu'il faut "proportionner les réactions, mesurer, agir avec détermination et sang-froid".

Rien n'est encore décidé concernant la Syrie, mais ça ne saurait tarder, assure Laurent Fabius. Au micro d'Europe 1, lundi 26 août, le ministre des Affaires étrangères a annoncé qu'une réaction devait être arbitrée "au cours des jours qui viennent".

Il a souligné que la réaction à la probable attaque chimique perpétrée par le régime d'Al-Assad le 21 août devait être mûrement pesée : "Il faut proportionner les réactions, mesurer, agir à la fois avec détermination et sang-froid." Quelle part prendra la France ? "J'ai dit qu'il fallait une réponse forte, et à partir de ça, nous allons déterminer ce qu'il faut faire."

Le président syrien nie en bloc l'usage d'armes chimiques. Il estime que les accusations occidentales sur l'attaque au gaz toxique perpétrée dans la banlieue de Damas le 21 août sont insensées. Dans une interview au quotidien russe Izvestia, menace les Etats-Unis d'un "échec" en cas d'intervention militaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.