Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Syrie : "Notre fermeté paye", se félicite Fabius

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
EUROPE 1
Article rédigé par
France Télévisions

Le chef de la diplomatie française estime également que la Russie s'offre "une porte de sortie" en proposant de placer l'arsenal chimique syrien sous contrôle international.

La Russie propose de placer l'arsenal chimique de son allié syrien sous contrôle international. Cette initiative russe est un "revirement" dans le conflit syrien, a jugé Laurent Fabius, mardi 10 septembre, au micro d'Europe 1. Le chef de la diplomatie française l'attribue à la "fermeté" des Occidentaux, mais aussi à la volonté de Moscou de prendre du recul vis-à-vis de Damas.

"Notre fermeté paye", se réjouit le ministre des Affaires étrangères. Les Russes "se rendent compte que les preuves du massacre chimique sont de plus en plus accablantes", estime-t-il. "Et donc, ils veulent pouvoir un petit peu se dégager de l'emprise syrienne."

Laurent Fabius pense que le président russe Vladimir Poutine "s'offre peut-être une porte de sortie à lui-même", parce que, souligne-t-il, "rester attaché comme à un rocher" à Bachar Al-Assad, "c'est très lourd". La France accueille cependant cette proposition du Kremlin "avec intérêt et avec prudence", car, prévient le patron du Quai d'Orsay "si c'est une perche, il faut la saisir, mais si c'est un piège, il ne faut pas tomber dans le piège".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.