Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Syrie : Bartolone s'oppose à un vote du Parlement

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
RTL
Article rédigé par
France Télévisions

"Il nous faut encore aujourd'hui défendre les capacités et les pouvoirs régaliens du chef de l'Etat", a estimé le président de l'Assemblée nationale, lundi, sur RTL.

Alors que la question d'une intervention en Syrie met François Hollande sous pression, le président de l'Assemblée nationale s'oppose à un vote du Parlement. "Il nous faut encore aujourd'hui défendre les capacités et les pouvoirs régaliens du chef de l'Etat. C'est à lui, le moment venu, au cours d'une prochaine réunion, de voir si la situation exige un vote ou s'il n'y en a pas besoin", a déclaré Claude Bartolone, lundi 2 septembre, sur RTL. "Il y a un lien de confiance entre le Parlement et le gouvernement français", a-t-il ajouté.

Rien n'oblige le président, chef des armées, à soumettre une intervention militaire au Parlement. Mais pour calmer la fronde des parlementaires, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a tenu à recevoir à Matignon, lundi à 17 heures, les présidents de groupes pour les informer de la situation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Syrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.