Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Quel sera le dispositif militaire mobilisé pour frapper la Syrie ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Une coalition devrait rassembler les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France.

L'heure est aux derniers ajustements. Si le Royaume-Uni va présenter, mercredi 28 août, une résolution au Conseil de sécurité de l'ONU "condamnant l'attaque chimique" du 21 août en Syrie et visant à "protéger les civils", il ne fait plus guère de doute qu'une opération occidentale se profile pour frapper les forces armées du régime de Bachar Al-Assad.

Les contacts sont très nombreux entre Washington, Londres et Paris. Amaury Guibert, du service enquêtes et reportages de France 2, explique que la France pourrait diriger des bombardements depuis son sol, mais ce seront plus probablement les bases de Djibouti et Abou Dhabi qui seront sollicitées. Un sous-marin d'attaque pourrait être positionné au large de la Syrie.

Les Britanniques devraient aussi participer, mais l'essentiel du dispositif serait américain. Les Etats-Unis ont en effet déjà positionné quatre destroyers en Méditerranée et un porte-avion en mer Rouge, et peut également mener une attaque depuis ses bases terrestres en Turquie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.