VIDEO. Obama se dit prêt à travailler avec la Russie et l'Iran sur la Syrie

Devant l'Assemblée générale de l'ONU lundi, le président américain a néanmoins dénoncé avec force la logique consistant à soutenir "des tyrans" comme Bachar Al-Assad.

REUTERS

Barack Obama est prêt à travailler sur une issue au conflit syrien avec la Russie et l'Iran. "Les Etats-Unis sont prêts à travailler avec tous les pays, y compris la Russie et l'Iran, pour résoudre le conflit", a lancé le président américain lundi 28 septembre, devant l'Assemblée générale de l'ONU, dans un discours centré sur les vertus de la diplomatie, exemples de l'Iran et de Cuba à l'appui.

>> Suivez les débats sur la Syrie à l'Assemblée générale de l'ONU

"Mais nous devons reconnaître qu'après tant de sang versé et de carnages, il ne peut y avoir un retour au statu quo d'avant la guerre", a ajouté Barack Obama, visant expressément la Russie et l'Iran, soutiens du régime de Bachar Al-Assad. Dans une référence claire à Moscou, il a dénoncé avec force la logique consistant à soutenir "des tyrans" comme Bachar Al-Assad sous prétexte que l'alternative "serait pire".

Barack Obama est cependant resté évasif sur un point central des discussions à venir, qui devraient définir la place pouvant être accordée au président syrien dans un éventuel processus de transition politique. Le président américain doit retrouver en fin d'après-midi son homologue russe, Vladimir Poutine, qui s'est spectaculairement replacé au centre des débats, pour leur première rencontre officielle depuis plus de deux ans.

 

 

 

Barack Obama devant l\'Assemblée générale des Nations Unies le 28 Septembre 2015 à New York 
Barack Obama devant l'Assemblée générale des Nations Unies le 28 Septembre 2015 à New York  (JOHN MOORE / GETTY IMAGES / AFP)