Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Genève 2 vue de Syrie

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
France Télévisions

La conférence de Genève a démarré en Suisse. Les discussions s'annoncent ardues. 
Que pense la population syrienne de ces négociations de paix ?

L'ONU mène les négociations pour la paix en Syrie qui ont commencé mercredi 22 janvier en Suisse. Les positions du régime et de l'opposition semblent inconciliables. En Syrie, la télévision officielle couvre à sa manière ces pourparlers. A l'écran, l'opposition est associée au chaos. 

Les échos de la conférence de Montreux résonnent aussi au coeur d'Alep, ancien poumon économique de la Syrie aujourd'hui dévastée par un an et demi de guerre. Pour les combattants et les habitants, Genève 2 est une mascarade. "Le monde tombe en ruines et des gens meurent alors qu'ils discutent de la couleur du drapeau qui sera hissé et à côté de qui il va falloir s'asseoir", note un berger.  

L'atmosphère est à plus d'optimisme à Damas. Depuis quelques semaines, les combats se sont éloignés de la capitale et ses résidents appellent au dialogue entre les parties belligérantes.

Plus loin, à la frontière entre la Turquie et la Syrie où plusieurs milliers de personnes ont trouvé refuge, le ton se fait plus désespéré. La paix, on y croit plus trop vraiment. Comme pour donner raison à ces réfugiés, les combats ont repris de plus belle dans le nord du pays. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.