Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Alep : Jean-Marc Ayrault réclame "la présence d'observateurs de l'ONU" pour superviser l'évacuation des civils

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
VIDEO. Alep : Jean-Marc Ayrault réclame "la présence d'observateurs de l'ONU" pour superviser l'évacuation des civils
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Cette évacuation, dans des bus, était censée débuter mardi soir. Mais elle n'a toujours pas commencé mercredi matin.

Jean-Marc Ayrault a réclamé la présence d'observateurs onusiens à Alep, en  Syrie, mercredi 14 décembre. L'évacuation des civils, censée débuter mardi soir, n'avait toujours pas commencé mercredi matin. "On a parlé d'un accord entre les Turcs et le régime [de Bachar Al-Assad], avec une garantie des Russes, mais en fait, c'est la confusion totale", a affirmé le ministre des Affaires étrangères.

"On ne gagne pas quand on massacre son peuple"

"Ce que la France demande, c'est la présence d'observateurs des Nations unies sur place pour avoir une garantie que l'évacuation, qui est une priorité de la population, [se fera]", a précisé Jean-Marc Ayrault. Il a également estimé que la présence d'observateurs permettrait de s'assurer "que les combattants [rebelles] ne seront pas massacrés".

"Bachar Al-Assad n'a pas gagné : on ne gagne pas quand on massacre son peuple", a encore déclaré Jean-Marc Ayrault. Selon le ministre des Affaires étrangères, depuis 2011, le conflit à fait "300 000 morts" et "dix millions de déplacés""C'est un échec terrible et une tragédie", a-t-il conclu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.