États-Unis : des colis piégés visent les démocrates

Aux États-Unis, la campagne des élections de mi-mandat prend un tour inattendu, entre confusion et inquiétude. Des personnalités opposées à Donald Trump, ainsi que la chaine CNN, ont été la destination de colis piégés.

FRANCE 3

Il a fallu évacuer un centre de tri postal de Los Angeles (États-Unis), dans la nuit du mercredi 24 octobre, après la découverte d'un colis suspect destiné à un représentant démocrate. Au total, huit colis piégés ont été envoyés à de hautes personnalités, telles que l'ancien président Barack Obama, l'ancienne secrétaire d'État Hillary Clinton, l'ancien ministre de la Justice Eric Holder ou encore le maire de New Tork (États-Unis), Bill de Blasio. Ils sont tous démocrates ou proches du Parti démocrate.

Donald Trump accuse la presse

L'ancien patron de la CIA, John Brennan, a également été visé, et la chaîne d'informations CNN. Dès hier à la Maison-Blanche, Donald Trump condamnait fermement toute violence politique et lançait un appel à l'unité. Mais un peu plus tard, en meeting de campagne, Donald Trump s'en prend à la presse. "Les médias aussi sont responsables, ils doivent mettre fin à leur hostilité incessante, à leurs attaques", a-t-il déclaré. Ces envois de colis piégés surviennent dans un climat de tension, à deux semaines seulement des élections de mi-mandat où les démocrates vont tenter de remporter la majorité au Congrès.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un démineur devant l\'immeuble qui abrite les bureaux de CNN, le 24 octobre 2018 à New York (Etats-Unis).
Un démineur devant l'immeuble qui abrite les bureaux de CNN, le 24 octobre 2018 à New York (Etats-Unis). (TIMOTHY A. CLARY / AFP)