Syrie : une condamnation historique pour un ancien gradé du régime de Bachar al-Assad

Publié Mis à jour
Syrie : une condamnation historique pour un ancien gradé du régime de Bachar al-Assad
FRANCEINFO
Article rédigé par
B.Delombre / L.Desbonnets B. Boussouar / C.Berbett-Justice - franceinfo
France Télévisions

En Allemagne, le premier procès au monde pour des exactions attribuées à un gradé du régime de Bachar al-Assad se tenait cette semaine. Il a été condamné à perpétuité.

Dans le box des accusés de la Haute Cour régionale de Cablence, Anwar Raslan est resté muet. Cet ancien colonel des services de renseignement syriens a écopé, jeudi 13 janvier 2022, d’une peine de prison à perpétuité après que les magistrats l’aient jugé coupable de crimes contre l’humanité pour le meurtre de 27 personnes dans le centre de détention d'Al-Khatib (Syrie). Il avait été arrêté en 2015 à Berlin alors qu’il se faisait passer pour un réfugié syrien. Très vite, il se fait confondre par des images qui montrent des prisonniers assassinés dans les geôles du régime.

Des procès similaires en France ?

Le verdict a été synonyme de soulagement pour les proches des victimes. "Je pense que c’est ce qu’il mérite. J’aurai souhaité que mon frère bénéficie du même procès équitable que lui. Il serait peut-être encore en vie aujourd’hui", explique Yasmen Almasha, sœur d’une des victimes. Des procès similaires pourraient intervenir en France car depuis 2018, trois hommes sont sous le coup de mandats d’arrêt internationaux lancés par la France pour des exactions commises à l’encontre de Mazen et Patrick Dabbagh. En dix ans, la guerre en Syrie a coûté la vie à 500 000 personnes. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.