Syrie : quelles sont réellement les cibles de l'aviation russe ?

La Russie a mené de nouvelles frappes aériennes en Syrie aujourd'hui. Moscou affirme  avoir visé des positions du groupe Etat islamique. Américains et Français restent sceptiques. France 3 fait le point.

FRANCE 3

Depuis son entrée en guerre hier, mercredi 30 septembre, la Russie multiplie les bombardements. Les raids sont censés viser des positions terroristes, mais sur une vidéo filmée par des activistes syriens, dans un quartier de Homs (Syrie), on voit essentiellement des victimes civiles. Il y aurait 36 morts. Les observateurs occidentaux demandent des comptes à la Russie. "Les frappes doivent être dirigées contre Daech et contre les groupes terroristes seulement. Il faudra vérifier si les frappes russes intervenues aujourd'hui respectent ou non cette première condition", a indiqué Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères. 

Des rebelles syriens formés par la CIA ? 

Une cinquantaine d'avions russes et d'hélicoptères de combat est déployée en Syrie. Le pays assure répondre à une demande du régime de Damas. "Nous frappons uniquement des positions, des infrastructures et des équipements terroristes", a déclaré de son côté Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères.
 
Coup de tonnerre ce soir. Le sénateur américain John McCain assure lui que l'aviation russe visait en réalité des rebelles syriens formés par la CIA. Un point qui devrait être abordé prochainement par les chefs russes et américains lors d'une réunion.

Le JT
Les autres sujets du JT
La ville de Talbisseh dans la province de Homs (Syrie), le 30 septembre 2015 après un bombardement russe.
La ville de Talbisseh dans la province de Homs (Syrie), le 30 septembre 2015 après un bombardement russe. (MAHMOUD TAHA / AFP)