Syrie : Obama demande la fin des frappes russes

Le président Américain souhaite que la Russie ne cible plus l'opposition modérée au régime de Bachar Al-Assad.

Voir la vidéo
France 2

Barack Obama et Vladimir Poutine auraient eu un échange téléphonique à propos du dossier syrien. Le président américain se serait opposé au leader russe. "Il y a une vraie divergence entre Barack Obama et Vladimir Poutine", confirme Jacques Cardoze en direct de Washington. Le président américain considère qu'il faut faire une distinction entre les rebelles dits modérés et Daech. Le président russe considère lui qu'il n'y a pas de distinguo à faire entre tous ces groupes qu'il qualifie de terroristes.

"Des relations froides"

"Il y a eu une conversation téléphonique juste après l'accord de la nuit de jeudi à vendredi sur un cessez-le-feu en Syrie. Cette conversation téléphonique a d'abord été qualifiée officiellement de constructive. Puis ensuite il y a eu des fuites dans la presse. Côté Russe, on parle de relations extrêmement froides dignes de la Guerre froide", ajoute le journaliste. Les Américains ont écrit un communiqué de presse dans lequel ils expliquent que c'est Barack Obama qui a demandé aux Russes d'arrêter de s'en prendre aux rebelles. Selon Jacques Cardoze, le président américain ne semble pourtant pas avoir l'ascendant sur le terrain.

Le JT
Les autres sujets du JT