Syrie : les combats encerclent la population d'Alep

En Syrie, la population civile est piégée dans les combats à Alep. 50 000 personnes ont fui ces derniers jours la deuxième ville de Syrie.

FRANCE 3

En Syrie, un avion vient de larguer une bombe sur ce quartier de l'est d'Alep tenu par les rebelles. Une fillette pleure son père mort à ses côtés. Puis un homme dit à la femme et à l'enfant de partir se réfugier au plus vite. Autour des ambulances, c'est la panique, les hommes hurlent. Il n'y a pas assez de places pour transporter tous les blessés. Depuis samedi 26 novembre et l'avancée des troupes progouvernementales, les civils sont plus que jamais pris en étau.

Des civils assiégés

Ces Syriens ont eu plus de chance, ils sont parvenus à fuir l'enfer. Dans cette foule, quasiment aucun homme en âge de se battre, il y a là essentiellement des femmes et des enfants. Certains ont le regard perdu, d'autres trouvent encore la force de sourire malgré leurs blessures. L'exode s'amplifie. Selon l'observatoire syrien des droits de l'Homme, 50 000 personnes auraient réussi à fuir les combats. Il y aurait toujours 200 000 civils assiégés dans la partie rebelle d'Alep.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des familles syriennes fuient les combats à Alep (Syrie), le 29 novembre 2016.
Des familles syriennes fuient les combats à Alep (Syrie), le 29 novembre 2016. (GEORGE OURFALIAN / AFP)