Syrie : la Ghouta, un des principaux bastions rebelles

Sur le plateau du 20 Heures de France 2, Clément Le Goff nous explique la conjoncture dans laquelle se trouve actuellement la Ghouta orientale en Syrie.

Voir la vidéo
France 2

Quelle est cette zone en Syrie, la Ghouta orientale, ciblée par les raids aériens et les tirs de roquettes du régime syrien ? "En Syrie, la Ghouta orientale, c'est une zone à l'est de Damas. Une centaine de kilomètres carrés, l'équivalent de Paris, où vivent environ 400 000 habitants. Avant la guerre, la Ghouta était surnommée 'le poumon vert' de la capitale, des vergers, des arbres fruitiers où les familles allaient pic-niquer le week-end. La zone est aujourd'hui bombardée, assiégée. La Ghouta est un champ de ruines", explique Clément Le Goff.

Deux groupes islamistes contrôlent ce territoire

Pourquoi ce secteur situé aux portes de Damas est-il un enjeu essentiel pour Bachar el-Assad ? "Depuis plus de six ans et les premières manifestations contre le régime syrien, la Ghouta est l'un des principaux bastions rebelles. Damas est à portée de leurs roquettes. Aujourd'hui, deux groupes islamistes contrôlent ce territoire, deux groupes considérés comme terroristes par Bachar el-Assad. Cette zone est stratégique et symbolique. C'est l'une des dernières poches de résistance après Homs assiégée pendant deux ans jusqu'en 2014 et après Alep retombée aux mains du régime en 2016. La chute de la Ghouta serait un tournant pour le régime syrien", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un secouriste dans les décombres après un raid du régime syrien à Saqba (Syrie), le 23 février 2018.
Un secouriste dans les décombres après un raid du régime syrien à Saqba (Syrie), le 23 février 2018. (ABDULMONAM EASSA / AFP)