Syrie : l'ONU accuse le régime de Bachar Al-Assad de créer une crise humanitaire

L'ONU craint une nouvelle crise humanitaire en Syrie. Au matin du mardi 13 décembre, les troupes de Bachar Al-Assad sont sur le point de reprendre tous les quartiers Est aux rebelles. Les civils sont coincés dans une zone extrêmement restreinte.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La télévision du régime syrien montre des images d'exode. Les troupes de Bachar Al-Assad ont repris les deux derniers quartiers tenus par les rebelles d'Alep, dans la nuit du lundi 12 décembre. En direct, le reporter appelle tous les autres habitants de la ville à accueillir les familles sans logement. "L'armée vient de les tirer des griffes des terroristes", annonce le journaliste sur la télévision de propagande.

"C'est devenu une boucherie"

Traqués rue par rue par les troupes syriennes, les rebelles ne tiendraient plus que quelques blocs. C'est l'enfer pour les derniers habitants qui se terrent, pris entre deux feux. L'un d'entre eux témoigne par téléphone: "C'est devenu une boucherie, on manque de médecins", s'inquiète Ahmed Al Allak, habitant d'Alep-Est. L'ONU accuse le régime de Bachar Al-Assad d'avoir exécuté 82 civils, dont 13 enfants lors de ces dernières 48 heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le quartier Bab Al-Nairab, à Alep (Syrie), le 10 décembre 2016.
Le quartier Bab Al-Nairab, à Alep (Syrie), le 10 décembre 2016. (GEORGE OURFALIAN / AFP)