Syrie : l'armée régulière converge vers Palmyre

Alors que le groupe Etat islamique perd du terrain en Syrie, l'armée syrienne, aidée des Russes, se lance à l'assaut de Palmyre, ville symbole d'une civilisation millénaire et porte vers l'est du pays.

Voir la vidéo
FRANCE 2
C'est une technique de guerre russe : à Palmyre, l'armée syrienne frappe l'adversaire avec tous les calibres en même temps pour le forcer à se retirer. L'opération a permis aux troupes syriennes de progresser de quatre kilomètres en quatre jours. Les carcasses de véhicules blindés témoignent de la violence des combats. 

Stratégique et symbolique

Pour l'armée syrienne, la bataille de Palmyre est un objectif majeur. "C'est essentiel, car c'est une porte vers l'est. C'est un carrefour qui nous permettra de progresser vers Raqqa et Deir ez-Zor", explique un général de l'armée syrienne.
En plus de sa dimension stratégique, c'est une ville symbole, connue du monde entier pour son site archéologique. Un site en partie détruit par les troupes de de l'organisation Etat islamique. Daech avait fait de la conquête de Palmyre en 2005 un symbole de son avancée. Cette bataille confirme le recul du groupe jihadiste en Syrie.
Le JT
Les autres sujets du JT
Les ruines de Palmyre en Syrie
Les ruines de Palmyre en Syrie (ALISON WRIGHT / ROBERT HARDING HERITAGE / AFP)