Syrie : la trêve tient, l'aide humanitaire arrive

L'ONU profite de la trêve en Syrie pour livrer des médicaments et de la nourriture aux civils de plusieurs villes assiégées.

France 2

Des camions chargés de matériels et de vivres aux portes de Deraa, au sud de la Syrie. Pour la première fois, l'aide humanitaire arrive au compte-goutte depuis le début de la trêve dans la nuit de vendredi à samedi. Dans la région de Deraa, très touchée par une guerre sans merci qui dure depuis cinq ans, le cessez-le-feu est globalement respecté malgré des accusations mutuelles de violations.

Les tirs se sont tus

"Maintenant, nous sommes contents. Tout le monde peut aller et venir librement. La situation s'est aussi améliorée au marché. On n'entend plus de tirs", affirme un Syrien. La trêve, la première du genre depuis le début du conflit en 2011, est toutefois fragile. La famine menace. Au total, selon les Nations unies, plus de 450 000 Syriens sont pris au piège, parfois depuis des années.

Le JT
Les autres sujets du JT