Syrie : à Idleb, l'exode des civils s'intensifie, les bombardements aussi

En Syrie, le bruit des bombes ne cesse de rythmer la vie dans la région d'Idleb, dernier grand bastion jihadiste. L'exode des civils est massif.

franceinfo

Depuis plusieurs semaines, un drame humanitaire se joue dans la région d'Idlib, en Syrie. Sur les routes, dans un froid glacial, des centaines de milliers de familles fuient l'avancée des troupes du régime de Bachar al-Assad. Un million de Syriens a fui en trois mois le nord du pays, dernière poche rebelle. Les bombardements ne sont jamais loin et des familles entières ne savent pas où trouver refuge. "Nous fuyons, mais nous ne savons pas où aller", explique un père de famille.

Des couloirs humanitaires ?

Le régime soutenu par l'armée russe a intensifié ses bombardements. Même les hôpitaux n'ont pas été épargnés par les frappes aériennes. En huit mois, l'armée syrienne a progressé vers le nord et réduit la dernière enclave rebelle. L'offensive aurait fait plus de 300 morts. Pour mieux protéger les populations, l'ONU a demandé que soient créés de couloirs humanitaires dans le nord de la Syrie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Exode massif de la région d\'Idleb, en Syrie
Exode massif de la région d'Idleb, en Syrie (FRANCEINFO)