Cet article date de plus de six ans.

Syrie : les Etats-Unis vont envoyer des forces spéciales pour conseiller les forces qui luttent contre l'Etat islamique

Barack Obama a autorisé le déploiement d'une cinquantaine de forces d'opérations spéciales américaines dans le nord de la Syrie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un soldat américain, le 14 juillet 2011 en Irak. (SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Les Etats-Unis vont envoyer un petit contingent d'une cinquantaine de forces spéciales dans le nord de la Syrie pour participer, sur le terrain, à l'effort de guerre contre le groupe Etat islamique, a indiqué vendredi 30 octobre à l'AFP un responsable américain.

"Le président [Barack Obama] a autorisé le déploiement d'un petit effectif, moins de 50, de forces d'opérations spéciales américaines dans le nord de la Syrie", a confié ce cadre de l'administration américaine. Ces soldats d'élite au sol en Syrie "aideront à coordonner les troupes locales sur le terrain et les efforts de la coalition pour contrecarrer l'EI", a-t-il précisé.

La Maison Blanche a parallèlement autorisé le déploiement d'avions A-10 et F-15 sur la base aérienne turque d'Incirlik, le renforcement de l'assistance militaire fournie à la Jordanie et au Liban, ainsi que des discussions avec le Premier ministre irakien, Haider al-Abadi, dans le but de viser des dirigeants et des réseaux de l'EI, a ajouté ce responsable.

Un tournant pour les Etats-Unis

La décision d'envoyer des conseillers en Syrie marque un tournant dans la stratégie américaine contre l'EI, Washington ayant jusqu'à présent refusé toute présence militaire sur le sol syrien pour ne pas se laisser entraîner dans le conflit. En septembre 2013, Barack Obama s'était ainsi engagé à ne plus déployer de troupes sur le terrain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Syrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.