Syrie : la Turquie affirme avoir abattu un hélicoptère syrien

Un MI-17 syrien qui survolait l'espace aérien turc a été touché par des missiles, avant de tomber en territoire syrien, où un pilote aurait été capturé par des rebelles.

Un hélicoptère MI-17 au Mexique, le 22 février 2010.
Un hélicoptère MI-17 au Mexique, le 22 février 2010. (TOMAS BRAVO / REUTERS)

La Turquie a abattu, lundi 16 septembre, un hélicoptère militaire syrien, qui avait violé son espace aérien, a déclaré un vice-Premier ministre turc. Détecté dans l'espace aérien turc à 14h20 (13h20, heure de Paris), l'hélicoptère MI-17 syrien "a été averti de manière répétée" par la défense aérienne turque, "mais comme la violation continuait, il est tombé en territoire syrien à 14h25 après avoir été touché par des missiles" tirés par des avions turcs, a précisé Bulent Arinc.

Le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme a déclaré que l'un des deux pilotes, qui ont réussi à s'éjecter, avait été fait prisonnier par les rebelles syrien. Le sort de l'autre reste inconnu. 

Depuis le début, il y a deux ans et demi, de la révolte en Syrie, le gouvernement du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, jusqu'alors allié du régime de Bachar Al-Assad, s'est retourné contre lui. Recep Tayyip Erdogan milite ouvertement pour la chute du président Assad et soutient la rébellion syrienne. L'armée syrienne a abattu, en juin 2012, un avion turc, affirmant qu'il avait violé son espace aérien.