La Syrie va fournir au Hezbollah de nouveaux types d'armes

"Nos représailles contre Israël seront dures et douloureuses. Israël doit le savoir", a affirmé Damas.

Des chars libanais contrôlent la route qui mène au village de Arsal, à la frontière avec la Syrie, le 2 février 2013.
Des chars libanais contrôlent la route qui mène au village de Arsal, à la frontière avec la Syrie, le 2 février 2013. ( BERTRAND GARDEL / AFP)

 "Instruction a été donnée de répondre immédiatement à toute nouvelle attaque israélienne", a affirmé jeudi 9 mai  le vice-ministre des Affaires étrangères syrien à la suite des raids menés vendredi et dimanche par l'aviation israélienne contre les environs de Damas.

"Nos représailles contre Israël seront dures et douloureuses. Israël doit le savoir [...] En aucun cas la Syrie ne permettra que ceci [les attaques israéliennes] se reproduisent", a-t-il souligné. Israël a lancé, vendredi et dimanche, une série de raids dans la région de Damas, qui visaient selon des responsables israéliens des armes iraniennes destinées au Hezbollah, mouvement chiite libanais qui dispose d'une milice armée, ce que Téhéran a démenti. Fayçal Moqdad a qualifié de "mensonge" les affirmations d'Israël selon lesquelles les frappes visaient le Hezbollah et l'Iran. "Il n'y pas d'Iran et de Hezbollah" en Syrie, a-t-il dit. "Il n'y pas de voitures qui transféraient des armes" vers le Hezbollah au Liban, a-t-il ajouté. 

La Syrie va fournir au Hezbollah de nouveaux types d'armes

Pourtant, le chef du Hezbollah a affirmé, jeudi, que la Syrie allait bien armer ses troupes, en dépit de raids israéliens. "La riposte syrienne aux raids israéliens sur son territoire sera de fournir au Hezbollah des nouveaux types d'armes", a déclaré Hassan Nasrallah sur la chaîne Al-Manar. 

"Vous, Israéliens, vous avez dit que votre objectif est d'anéantir les capacités de la résistance qui augmentent [face à l'Etat hébreu], mais la Syrie va nous approvisionner en nouveaux types d'armes", a encore dit le chef du Hezbollah, allié du régime de Bachar Al-Assad.