La Russie soutient pleinement Bachar Al-Assad

Si la France refuse toujours de s'engager en Syrie face à la menace terroriste aux côtés du président syrien, la Russie se range toujours derrière Bachar Al-Assad.

FRANCE 3

La France exclut une intervention militaire terrestre en Syrie face à la menace terroriste, mais ce n'est pas pour autant qu'elle tolère la présence de Bachar Al-Assad au pouvoir. La Russie, elle, suit une autre stratégie.

A la télévision russe, Bachar Al-Assad a expliqué que "pour endiguer le flot de réfugiés syriens qui se déverse sur l'Europe, il fallait l'aider en Syrie à combattre le terrorisme", rapporte Dominique Derda, qui ajoute que la Russie envoie en Syrie des journalistes "qui se gardent bien de dire le moindre mot à l'égard des milliers de victimes civiles de l'armée syrienne".

Poutine n'a "aucune confiance dans les Occidentaux"

Le correspondant de France 3 ajoute que la Russie envoie en Syrie "des armes, des munitions et des conseillers militaires". "Vladimir Poutine n'a aucune confiance dans les Occidentaux. Il n'a pas oublié le sort qui a été réservé à Mouammar Kadhafi en Libye, à Saddam Hussein en Irak. Il ne voudrait surtout pas qu'il arrive la même chose à son allié", précise-t-il.

Le président russe souhaite une "grande coalition internationale", avec des discussions de paix incluant son homologue syrien. Il compte proposer ce plan fin septembre à l'assemblée des Nations unies à New York et ainsi "ramener la Russie au centre du jeu diplomatique" dont elle est exclue depuis le rattachement de la Crimée à son territoire, en 2014.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président russe Vladimir Poutine à Magas, en Russie, le 14 septembre 2015.
Le président russe Vladimir Poutine à Magas, en Russie, le 14 septembre 2015. (ALEXEI DRUZHININ / AFP)