Cet article date de plus de six ans.

L'ONU appelle à aider le Liban pour l'accueil des réfugiés syriens

Le coordinateur de l'aide humanitaire des Nations unies au Liban interpelle la communauté internationale face à une situation explosive.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des réfugiés syriens dans un camp à Beyrouth (Liban), le 13 mars 2014.  (IHH / ANADOLU AGENCY / AFP)

"Le Liban est le pays au monde qui compte le plus de réfugiés par habitant." Ross Mountain, le coordinateur de l'aide humanitaire des Nations unies au Liban, a appelé, mardi 18 mars, la communauté internationale à aider davantage ce pays à supporter l'impact du million de réfugiés syriens installés sur son territoire.

L'appel à financement de l'ONU pour les réfugiés et déplacés syriens est de 1,9 milliard de dollars (1,36 milliard d'euros) cette année, mais il n'est pour le moment couvert qu'à hauteur de 14%. De plus, selon une étude de la Banque mondiale, l'économie libanaise a perdu près de 7,5 milliards de dollars entre la baisse du tourisme, les pertes d'activités et l'argent dépensé dans l'aide.

Avec presque un million de réfugiés syriens enregistrés par l'ONU au Liban, la population du pays a augmenté de près de 25%, selon Ross Mountain. "C'est comme si 80 millions de Mexicains débarquaient aux Etats-Unis", a-t-il insisté. L'ONU envisage que ce chiffre augmente encore pour atteindre 1,5 million d'ici la fin de l'année.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.