Haute-Savoie : une des deux fugueuses refait surface

Soulagement près d'Annecy. Louisa est rentrée chez elle ce dimanche 6 mars après avoir entendu l'appel de sa mère. En revanche, pas de nouvelles de son ami qui avait déjà tenté un départ vers la Syrie.

France 3

Sa fugue aura duré 48 heures. Louisa, 16 ans, a retrouvé ce dimanche après-midi la maison de ses parents à Seynod après avoir entendu l'appel de sa mère à la télévision. Louisa était soupçonnée de vouloir rejoindre la Syrie.

Pour l'une de ses amies, sa fuite était incompréhensible. "Elle n’était pas du tout dans la religion, elle ne faisait pas la prière, elle ne lisait pas le Coran. Ce n'est pas du tout elle, ce n'est pas son genre de faire ça", estime l'adolescente.

Israé toujours introuvable

Ce dimanche soir, Louisa est entendue par la gendarmerie d'Annecy. Elle avait disparu vendredi à la sortie du lycée en compagnie d'une autre adolescente, Israé. À 15 ans, cette dernière est suivie pour radicalisation et avait déjà tenté de rejoindre la Syrie. Sa mère l'avait rattrapée de justesse.

La jeune fille fragile, alors hospitalisée pour dépression, avait été influencée par des rabatteurs islamistes. 850 jeunes filles seraient signalées pour radicalisation en France. 84 mineurs français se trouveraient en Syrie, dont 53 adolescentes.

Le JT
Les autres sujets du JT