VIDEO. "Est-ce que c'est sérieux ?" : un cadre du régime syrien balaie les "preuves" détenues par les Occidentaux

En direct de Damas (Syrie), Ayman Soussan, vice-ministre syrien des Affaires étrangères, explique la position du régime après les frappes commises par les Occidentaux sur son sol. 

Voir la vidéo
france 2

La France, les États-Unis et la Grande-Bretagne disent avoir la preuve que le régime syrien a commis une attaque chimique à Douma. "Aucun responsable n'a la certitude jusqu'à maintenant concernant l'utilisation de l'arme chimique à Douma. (...) Nous avons invité l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques à venir à Damas. Mais l'attaque a retardé leur arrivée", a déclaré Ayman Soussan, vice-ministre syrien des Affaires étrangères, dimanche 15 avril, en direct de Damas (Syrie). "Est-ce que c'est sérieux ?", s'est-il encore interrogé à propos des films et des photos revendiquées par la France. 

"C'est identique au scénario irakien"

La Syrie est-elle toujours capable de produire des armes chimiques ? "Nous avons arrêté cette chose. Nous avons remis tous nos stocks. Et vos amis, les américains, ont reconnu que le stock syrien a été détruit à 100% sur le navire américain Cape-Ray. Donc toutes ces allégations sont fondées sur des éléments qui ne sont pas sérieux. C'est identique au scénario irakien", argumente encore le vice-ministre syrien des Affaires étrangères.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats syriens inspectent un bâtiment en ruines situé dans le quartier de Barzeh, dans le nord de Damas, samedi 14 avril 2018.
Des soldats syriens inspectent un bâtiment en ruines situé dans le quartier de Barzeh, dans le nord de Damas, samedi 14 avril 2018. (LOUAI BESHARA / AFP)