Cet article date de plus de huit ans.

Bachar Al-Assad : "La Syrie est capable de faire face à toute agression extérieure"

Le président syrien s'est exprimé au lendemain des déclarations de Barack Obama sur une possible intervention militaire occidentale en Syrie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président syrien Bachar Al-Assad, le 8 août 2013 à Damas (Syrie). (SANA / REUTERS)

Lors d'une rencontre avec des responsables iraniens, le président syrien Bachar Al-Assad a déclaré, dimanche 1er septembre que son pays "est capable de faire face à toute agression extérieure".  La veille, Barack Obama a annoncé une future attaque militaire menée contre la Syrie, suspendue pour l'heure à la décision du Congrès américain. Bachar Al-Assad a affirmé de son côté que "la Syrie, grâce à la résistance de son peuple et de son armée, continue d'accumuler les victoires jusqu'au retour de la sécurité et de la stabilité dans le pays", dans un extrait retransmis par la télévision d'Etat. 

"Les menaces américaines de lancement d'une attaque contre la Syrie ne détourneront pas la Syrie de ses principes (...) ni de son combat contre le terrorisme soutenu par certains pays occidentaux et de la région, d'abord et avant tout par les Etats-Unis d'Amérique", a ajouté le leader syrien.

Quelques heures plus tôt, les autorités syriennes ont appelé le Congrès américain à "montrer sa sagesse" en bloquant des frappes sur le territoire syrien, avant de qualifier le président Barack Obama d'"hésitant et confus". Damas a d'autre part accusé Paris, qui était monté en première ligne avec Washington pour des frappes aériennes contre des cibles du régime syrien, d'être "irresponsable" et de "soutenir" Al-Qaïda.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Syrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.