Syrie : les Occidentaux frappent l'arsenal chimique du régime

Les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont mené des frappes ciblées contre l'arsenal chimique syrien dans la nuit du 13 au 14 avril.

Voir la vidéo
france 3

Les Occidentaux ont visé l'arsenal chimique syrien. La marine américaine est entrée en action à 4h ce 14 avril au matin. Une salve de missiles Tomahawk est tirée en direction de Damas. Au même moment, ordre est donné aux cinq frégates françaises positionnées au large de la Syrie d'engager les frappes. Des avions Rafale et Mirage 2000 partis la veille de Saint-Dizier (Haute-Marne) complètent le dispositif. Une opération de représailles concertée contre l'attaque chimique de la semaine dernière.

La défense antiaérienne syrienne activée

Les alarmes résonnent dans le ciel de Damas. Aussitôt, les batteries antiaériennes rentrent en action. Un centre de recherche lié au programme d'armement chimique a été détruit. Il n'y a pas de victime, le personnel avait eu le temps de quitter les lieux. Outre la capitale syrienne ciblée par les missiles américains, des entrepôts d'armes chimiques dans la ville de Homs ont été détruits par les frappes françaises et britanniques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une image diffusée par le département de la Défense américain, montrant l\'envoi d\'un missile le 14 avril 2018, visant à frapper un site de production ou de stockage d\'armes chimiques en Syrie. 
Une image diffusée par le département de la Défense américain, montrant l'envoi d'un missile le 14 avril 2018, visant à frapper un site de production ou de stockage d'armes chimiques en Syrie.  (KALLYSTA CASTILLO / US DEPARTMENT OF DEFENSE / AFP)