Guerre au Yémen : la coalition menée par l'Arabie Saoudite annonce un cessez-le-feu à partir de mercredi

Les opérations militaires vont être suspendues pendant le mois de jeûne du Ramadan.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des dégâts à Sanaa, après une frappe de la coalition menée par l'Arabie Saoudite, le 26 mars 2022. (MOHAMMED HUWAIS / AFP)

Un peu de répit pour les Yéménites. La coalition dirigée par l'Arabie saoudite a annoncé mardi 29 mars l'arrêt des opérations militaires pendant le mois de jeûne du Ramadan à partir du mercredi 30 mars. "La coalition annonce par la présente l'arrêt des opérations militaires au Yémen à partir de 6 heures (5 heures, heure de Paris) mercredi 30 mars 2022", écrit la colation qui soutient le gouvernement yéménite contre les rebelles houthis, dans un communiqué publié par l'Agence de presse saoudienne.

Ce cessez-le-feu est destiné à offrir "les conditions propices nécessaires au succès des consultations [yéménites] et un environnement favorable pour le mois sacré du Ramadan pour faire la paix, et réaliser la sécurité et la stabilité au Yémen", a ajouté le commandement de la coalition dans son communiqué.

Les rebelles Houthis, après avoir mené vendredi seize attaques contre le royaume, avaient annoncé samedi une trêve unilatérale de trois jours. Les insurgés, soutenus par l'Iran, ont proposé que cette trêve devienne "permanente" si Ryad levait le "blocus" sur le Yémen, cessait ses raids aériens et retirait ses "forces" du pays en guerre depuis 2014.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Yémen

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.