Une roquette tirée du Sinaï égyptien vers Israël interceptée

Les attaques de groupes jihadistes en provenance de ce territoire se sont multipliées dernièrement.

Des policiers israéliens inspectent le complexe Mer rouge d\'Eilat, après l\'explosion d\'une roquette, le 17 avril 2013.
Des policiers israéliens inspectent le complexe Mer rouge d'Eilat, après l'explosion d'une roquette, le 17 avril 2013. (NOA ELIYAHU / AFP)

Elle a été détruite en vol. Une roquette tirée du Sinaï égyptien vers Eilat, dans le sud d'Israël, a été interceptée durant la nuit du lundi 12 au mardi 13 août, a annoncé la radio publique israélienne.

Dans la nuit, un groupe jihadiste avait affirmé avoir tiré une roquette, en représailles à un récent raid aérien meurtrier qu'il attribue à l'État hébreu. Une porte-parole de l'armée israélienne a confirmé son interception par la batterie "d'Iron Dome", installée en juillet pour protéger la station balnéaire.

Israël prône la coopération avec l'Egypte

Le ministre de l'Environnement israélien, Amir Peretz, a indiqué à la radio qu'il espérait que la "coopération entre les services de sécurité israéliens et égyptiens" porterait "ses fruits" et permettrait de "maintenir le calme dans la région". Selon les médias israéliens, une étroite coopération existe entre les armées et les services de renseignements des deux pays dans la lutte contre les groupes armés actifs dans le Sinaï. L'Egypte a déployé en juillet des forces supplémentaires dans la région pour lutter contre les groupes radicaux armés qui y ont récemment multiplié les attaques.