Syrie/Irak : l'État islamique a perdu 14% de territoire

Une équipe de France 2 revient ce dimanche 27 décembre sur la situation en Syrie et en Irak.

FRANCE 2

Bombardé par les avions américains, russes, français, en Irak et en Syrie, attaqué au sol par les troupes irakiennes, kurdes, le groupe État islamique se retrouve pris en tenaille. Son territoire a reculé de 14% en quelques mois. Côté irakien, la ville stratégique de Ramadi est le théâtre depuis cinq jours de violents combats. "On doit être prudent, les jihadistes ont piégé des routes, des véhicules et des bâtiments pour faire le plus de victimes possible dans nos rangs", explique notamment le général Sami al Aridhi, de l'armée irakienne.

Un message de propagande

Côté syrien, de rares images présentées comme étant celles de Raqqa, dont Daech a fait sa capitale. Massivement bombardés, certains quartiers ne sont plus que des ruines. Et c'est dans ce contexte qu'après sept mois de silence le chef du groupe État islamique a diffusé un message de propagande audio. Abou Bakr al-Baghdadi tente de mobiliser ses combattants. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Image tirée du documentaire \"Daech, les racines du mal\", diffusé dans \"Le Monde en face\", sur France 5.
Image tirée du documentaire "Daech, les racines du mal", diffusé dans "Le Monde en face", sur France 5. (PBS)