Cet article date de plus de neuf ans.

Plusieurs dizaines de civils tués à Homs en Syrie

Trois familles entières figurent parmi les victimes, tuées dans la nuit par des miliciens du régime, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran d'une vidéo postée sur YouTube le 6 février 2012, montrant un bombardement sur un quartier de Homs, en Syrie.  (YOUTUBE / AFP)

L'assaut se poursuit à Homs. Plusieurs dizaines de civils ont été tués mercredi 8 février par des tirs des forces de sécurité dans cette ville, haut lieu de la contestation dans le centre de la Syrie, affirme l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Selon l'organisme, trois familles entières figurent parmi les victimes, tuées dans la nuit par des miliciens du régime.

De leur côté, des militants et des sources proches de l'opposition chiffrent à au moins 47 civils le nombre de morts ces huit dernières heures dans les bombardements menés par l'armée syrienne à Homs.

Des contacts avec plusieurs quartiers

"L'électricité est revenue brièvement et nous avons été en mesure de contacter plusieurs quartiers, les activistes ayant réussi à recharger leur batterie de téléphone. Nous avons recensé 47 personnes tuées depuis minuit", a indiqué Mohammad Hassan, un militant d'opposition joint par téléphone satellitaire.

Cette nouvelle offensive de l'armée syrienne survient au lendemain d'une rencontre entre le chef de la diplomatie russe et le président syrien qui s'est engagé au cours de cet entretien à mettre fin au bain de sang en Syrie, sans convaincre la communauté internationale. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Proche-orient

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.