Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Au Kurdistan, les peshmergas apprécient les armes et l'aide des soldats français

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCK GENAUZEAU, NICOLAS AUER et LUDOVIC LAVIELLE - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Un général kurde sur la ligne de front atteste avoir vu des soldats français dans la région : "Ils nous aident stratégiquement, tactiquement, même si je ne peux pas vous en dire plus", confie-t-il face à la caméra de France 2.

Au Kurdistan, la guerre fait rage entre peshmergas kurdes et combattants jihadistes de l'Etat islamique. Ces derniers ont conquis une large partie du nord de l'Irak. La France, qui avait promis des armes à l'armée kurde, a bien livré pistolets mitrailleurs et autres munitions lourdes. Mais des soldats français sont aussi présents sur le terrain.

Les soldats français "nous aident stratégiquement"

La contre-offensive peshmerga commence à bloquer les troupes jihadistes à Makhmour, à 50 km d'Erbil, la capitale du Kurdistan, et ce grâce aux armes livrées par la France. Un officier rencontré sur place par les reporters de France 2 explique les raisons de ce gain de terrain grâce à une mitrailleuse française : "On l'a utilisée la nuit dernière et elle a été très efficace et très pratique à manier, c'est la meilleure arme qu'on nous ait livrée jusqu'ici", dit-il.

Un général kurde sur la ligne de front atteste avoir vu des soldats français dans la région : "Ils nous aident stratégiquement, tactiquement, même si je ne peux pas vous en dire plus", confie-t-il face à la caméra de France 2. Ils sont sur le terrain afin de préparer une grande opération aérienne occidentale dans la région.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.