Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Irak : les habitants de Ramadi fuient par milliers vers Bagdad, à pied

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
 Irak : les habitants de Ramadi fuient par milliers vers Bagdad, à pied
REUTERS et APTN
Article rédigé par
France Télévisions

La traversée du pont de Bzibez est filtrée depuis plusieurs jours, les soldats irakiens redoutant des infiltrations de jihadistes vers Bagdad

La chute de Ramadi (Irak) a été actée, mercredi 20 mai, par un haut responsable américain, qui a parlé d'un "réexamen" nécessaire de la stratégie américaine en Irak. La ville, capitale de la plus vaste province du pays, Al-Anbar, est désormais aux mains des jihadistes de l'Etat islamique. Des milliers d'habitants fuient à pied vers la capitale, Bagdad.

L'armée prépare une contre-offensive

Hommes, femmes et enfants, un nombre grandissant au fil des jours, ont tenté d'emprunter le pont de Bzibez, entre Ramadi et Bagdad, sous contrôle des forces irakiennes. La traversée est filtrée depuis plusieurs jours, les soldats irakiens redoutant des infiltrations de jihadistes vers Bagdad. L'armée, aidée de milices chiites, prépare une contre-offensive

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etat islamique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.