Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Irak : le calme incroyable d'un photographe français à proximité d'une voiture qui explose à Mossoul

Une équipe de la BBC, qui suivait les soldats irakiens à Mossoul, a échappé de peu à un attentat-suicide, dimanche 6 novembre. Un photographe du "Monde" se trouvait également sur les lieux.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Une photo prise le 6 novembre 2016 montre de la fumée s'élevant d'immeubles, au sud de Mossoul (Irak). (AHMAD AL-RUBAYE / AFP)

Photographe de guerre, un métier qui exige un sang-froid hors norme. Dimanche 6 novembre 2016, une équipe de la BBC, qui suivait les soldats irakiens à Mossoul, a échappé de peu à un attentat-suicide. Filmée, la scène a été diffusée sur Twitter par le journaliste de l'AFP David Vujanovic.

Comme l'a repéré un autre journaliste, Louis Witter, "le calme du photographe Laurent Van der Stockt dans cette séquence est incroyable".  L'homme à l'appareil photo est en effet un reporter français, qui travaille pour Le Monde. Il continue à prendre des photos, malgré les flammes qui jaillissent et la violence de l'attentat.

Un "sang-froid sidérant"

Sur son compte Twitter, la journaliste du Monde Ariane Chemin salue également "le sang-froid sidérant de Laurent Van der Stockt, photographe pour Le Monde".

Sans doute pourrait-on en dire autant du caméraman. "Feras Kilani, le journaliste de la BBC Arabic, et son cameraman Marek Polaszewski se trouvaient dans les quartiers est de Mossoul en compagnie des forces spéciales irakiennes quand une voiture a explosé à quelques mètres d'eux. On peut voir sur la vidéo ci-dessus que les membres de l'équipe de télévision, ainsi que les soldats, sont sains et saufs", explique la RTBF. Les forces irakiennes tentent de reconquérir Mossoul, ville aux mains de l'Etat islamique depuis 2014.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.