Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Etat islamique : des doutes persistent sur l'identification du second bourreau

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
STEPHANIE PEREZ, ANNE-CLAIRE POIGNARD et PAULINE JUVIGNY - FRANCE 2

La mère de Mickaël Dos Santos affirme ne pas reconnaître son fils et des experts émettent des doutes sur l'identité du jihadiste filmé dans la vidéo où l'otage américain Peter Kassig est exécuté

Le parquet en France a pourtant fait état mercredi 19 novembre d'"indices précis et concordants" laissant penser que le jihadiste aperçu dans la vidéo d'exécution de masse du groupe Etat islamique était bien Mickaël Dos Santos. Ce jeune français de 22 ans originaire du Val-de-Marne, se fait appeler par son nom de combattant jihadiste en Syrie : "Abou Uthman".

"Là, ce n'est pas mon fils, Je l'ai dit à la DGSI" 

Sa mère, Ana Dos Santos a démenti ces informations jeudi devant la caméra de BFMTV : "Là, ce n'est pas mon fils, je ne le reconnais pas. Je l'ai dit à la DGSI [Direction générale de la sécurité intérieure] hier [mercredi] et aujourd'hui où j'ai été interviewée", indique-t-elle. Ana Dos Santos affirme en revanche reconnaître son fils sur des photos postées sur les réseaux sociaux.

Celui qui se fait appeler "Abou Uthman" a aussi publié un démenti via son compte Twitter insistant sur le fait qu'il n'était pas sur la vidéo de l'EI. Les enquêteurs de le DGSI poursuivent leurs investigations

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.