VIDEO. En Irak et en Syrie, le groupe EI en perte de vitesse

Comment évolue le rapport de force entre l’EI et la coalition, en Irak et en Syrie ? Il est peut-être en train de s’inverser… Explications d’Etienne Leenhardt sur le plateau du JT de France 2. 

FRANCE 2
Au mois de juin dernier, la progression du groupe Etat Islamique sur les territoires situés à cheval entre la Syrie et l’Irak a été fulgurante. Il semblerait qu’elle soit enrayée, explique Etienne Leenhardt.
A Kobani, à la frontière turque, 600 à 700 jihadistes ont été tués. Ils reculent dans la ville. A Mossoul, la deuxième ville d’Irak, leur chef aurait été tué mercredi 19 novembre dans un bombardement, selon des habitants de la ville qui ont assisté à ses obsèques.
Un homme agite un drapeau de l\'organisation Etat islamique dans les rues de Raqqa (Syrie), le 29 juin 2014.
Un homme agite un drapeau de l'organisation Etat islamique dans les rues de Raqqa (Syrie), le 29 juin 2014. (REUTERS)

L’EI frappé au portefeuille

La coalition frappe aussi sur le plan financier. Le champ pétrolier de Baiji, où le groupe revendait des barils pour financer ses actions, vient d’être repris par l’armée irakienne.

Pour les experts, l’EI est encore capable de coups d’éclats, mais plus d’une grande offensive. « Les jihadistes sont passés de l’attaque à la défense », rapporte Etienne Leenhardt.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme agite un drapeau de l\'organisation Etat islamique dans les rues de Raqqa (Syrie), le 29 juin 2014.
Un homme agite un drapeau de l'organisation Etat islamique dans les rues de Raqqa (Syrie), le 29 juin 2014. (REUTERS)